En vacances : comment gérer l'été sans stress

En vacances : comment gérer l'été sans stress

A la mi-juillet, les vacances sont sur toutes les lèvres.

De nombreuses entreprises tournent au ralenti. Clients, fournisseurs et collaborateurs prennent le large, la mine réjouie. Et pendant ce temps, les commandes s’espacent et l’activité diminue.

Comment gérer la période estivale sans stresser ?

Au fond, la période estivale doit faire partie du planning annuel. Presque au même titre qu’un lancement de produit ou une nouvelle campagne marketing. L’idéal est de planifier la baisse d’activité et de profiter de l’accalmie de l’été pour préparer l’avenir, plutôt que de déprimer ou stresser.

Bien sûr les vacances de l’entrepreneur ne se comparent pas à celles des employés. Parce que l’entreprise ne tourne pas toute seule ou que le dirigeant d’une jeune entreprise doit apprendre à lâcher prise et à déléguer.

Pour les entrepreneurs, les vacances sont souvent un luxe surtout dans les premières années de l’activité. Selon une étude réalisée par la plateforme Legastart.fr, 90% des entrepreneurs ne prennent pas de jours off la première année du lancement de l’activité. La plupart attendent une certaine stabilité de leur startup avant de s’accorder des jours de repos. 20% d’entre eux attendraient même jusqu’à 2 à 3 ans avant de partir en vacances.  (...)
En moyenne, les dirigeants de petites et micro entreprises prennent 9,6 jours de vacances en été avec 32% qui prennent plus de 15 jours et 12% qui n’en prennent aucun. Sur toute l’année, 52% des entrepreneurs n’ont qu’une semaine de repos et ils prennent en moyenne 24 jours par an. (sowefund)

Larguer les amarres

Décrocher, faire un break, se déconnecter, mettre votre entreprise en pause. Partir, pas forcément loin mais partir, sortir de la routine habituelle. C’est IN.DIS.PEN.SA.BLE.

Chaque entrepreneur, chaque dirigeant doit s’astreindre à faire au moins une fois par an, une coupure franche et à l’inscrire au planning annuel. Peu importe la durée ou la période (cela dépend de tant de facteurs personnels ou familiaux ou encore du contexte professionnel qu’il est impossible de généraliser), l’important est de marquer une césure. C’est vital, pour vous et pour votre entreprise.

Et même si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas déléguer à 100%, évitez de rester joignable en continu. Prévoyez plutôt des plages horaires pendant lesquelles vous serez accessibles. Ni plus, ni moins. Cela vous évitera de passer vos vacances l’œil rivé sur votre smartphone ou vos emails.  Quelques conseils pour y parvenir :

  • Anticiper
    S’absenter se prépare. Pour partir l’esprit tranquille, liquidez les urgences, assurez-vous de conserver assez de cash flow pour passer les mois d’été sans souci, prévoyez l’intérim opérationnel si l’entreprise continue à tourner sans vous et planifiez votre retour.
  • Rester disponible (uniquement pour les urgences)
    Même au bout du monde, vous pouvez choisir de rester disponible pour vos employés ou vos clients. N’oubliez toutefois pas de communiquer clairement vos disponibilités.
  • Déléguer et responsabiliser
    Si vous n’êtes pas seul à la tête de votre entreprise, les vacances sont l’occasion de confier la gestion quotidienne à un partenaire ou un collaborateur de confiance. L’important est de bien délimiter ses tâches et responsabilités.

Car même si vous êtes seul capitaine à bord, vous n’êtes pas un super-héros. Gérer votre entreprise dans la durée implique de doser vos efforts et de vous accorder des moments de repos. Faire confiance à votre équipe pour prendre le relais pendant votre absence, est en plus un signal fort qu’ils apprécieront.

Libérer son esprit

Ne pas prendre de congés vous fera perdre en efficacité. Tôt ou tard le stress et la fatigue auront raison de votre bel enthousiasme. Alors, pour recharger les batteries et aborder l’été sereinement, songez à bien préparer cette période pour en profiter au maximum.

  • Prendre le temps de vivre
    La saison est à la légèreté et au farniente. Mettez-vous au diapason. Que vous partiez ou non, adaptez votre rythme de vie.
  • N’emportez pas votre boulot en vacances
    Mettez votre vie pro en pause. Vraiment. Profitez pleinement de moments en famille, entre amis ou seul. Changez de style. Faites ce qui vous plaît. Sans culpabilité.
  • Détox et déconnexion
    Comme la plupart des entrepreneurs, vous fonctionnez sans doute à 200 à l’heure. Slow down ! Oubliez toute cette agitation l’espace de quelques jours. Respirez. Ralentissez. Prenez le temps de profiter des petits plaisirs de la vie. Vous verrez, cela fait un bien fou.
  • Prenez soin de vous
    Beaucoup d’entrepreneurs bossent comme des fous. Il n’y a jamais assez d’heures dans une journée. Mais à trop tirer sur la corde, le burnout guette. Alors, pour préserver votre santé physique et mentale, prenez soin de votre corps et de votre esprit.

Changer de priorités

L’accalmie estivale est aussi l’occasion de prendre un peu de recul et de réfléchir à la suite de votre aventure entrepreneuriale.  

  • Renouer des contacts prometteurs
    Concentrez-vous sur les clients ou prospects qui ne sont pas partis.
    Profitez-en aussi pour renforcer votre visibilité. Expérimentez d’autres façons de communiquer …
  • Réfléchir et innover
    Prenez le temps de faire le bilan des 6 premiers mois de l’année, d’analyser toutes les idées engrangées. Voyez comment exploiter les demandes et avis émis par les clients, partenaires et collaborateurs.
  • Lire et apprendre
    C’est enfin le bon moment pour suivre une formation et mettre à niveau vos connaissances ou acquérir de nouvelles compétences.

Découvrez nos autres articles