Créer son entreprise : les clés du succès

Créer son entreprise : les clés du succès

Chaque entrepreneur a sa propre vision de la réussite et chaque projet est unique.

Un patron de restaurant ne rencontrera probablement pas les mêmes obstacles qu’une naturopathe ou un fabriquant d’éoliennes. Toutefois, la réussite de chacun dépend d’une série de facteurs clés de succès qui s’appliquent dans tous les cas.

Qu’est-ce que le succès ?

Lors d’une conférence TED il y a un dizaine d’années, Richard St. John résumait le succès en 8 mots après avoir interviewé plus de 500 entrepreneurs et personnalités ayant réussi.    

Mais il ajoutait aussi au cours d’une deuxième conférence TED que le succès n’est pas un but à atteindre mais un cheminement sans fin. Pas question de réaliser les 8 étapes puis de relâcher ses efforts et de savourer son succès. C’est la meilleure manière d’échouer !

Pourquoi tant de gens atteignent le succès puis échouent? Une des principales raisons est que nous pensons que le succès est une voie à sens unique. Donc nous faisons tout ce qui permet d'atteindre le succès. Puis on y arrive. On se dit que c'est fait, on se repose sur ses lauriers, et on cesse vraiment de faire tout ce qui nous a mené au succès. Et il ne faut pas longtemps pour commencer à décliner. 

L’entrepreneur Jim Rohn, dont les livres et conférences ont inspiré des millions de personnes, affirme dans son livre « The keys to Success » que le succès n’est que la conséquence naturelle de l’application constante de quelques fondamentaux. Et l’ingrédient critique, c’est la discipline.

Voici, selon lui, les 7 stratégies qui mènent au succès :

  • Libérer le pouvoir des objectifs – Pour ne pas vous tromper de chemin, il est primordial de bien définir vos objectifs, de trouver ce qui vous motive vraiment. Visez suffisamment haut pour vous motiver à l’action. Vos objectifs sont une source de motivation inépuisable.
    La vie vous donne des graines, du terreau et des saisons … à vous de semer, produire et récolter.
  • Étendre ses connaissances – continuez à apprendre en toutes occasions. Réfléchissez et tirez les leçons des expériences d’autrui et des événements. Vous avancerez et découvrirez de nouvelles choses qui vous feront progresser.
  • Apprendre à changer – Pour concrétiser ses ambitions, il faut travailler. Et être prêt à changer ses habitudes pour réussir. Affronter une situation, c’est rechercher des solutions ! Apprendre à accepter, c’est apprendre à changer ! Pour cela, vous devrez vous débarrasser de trois freins : la procrastination, le blâme et les excuses. Et vous imposer une discipline pour créer de nouvelles habitudes qui vous mèneront à la réussite.
  • Bien gérer ses finances – Pour éviter d’être à court de liquidité, il est crucial de bien gérer vos finances. Vous devez vous imposer des limites et établir des règles de bases. Pour acquérir l’indépendance financière, vous devez contrôler les frais fixes (alimentation, factures, frais de transport, loyer, etc.). Mais vous devez aussi penser aux imprévus et prévoir un budget d’urgence.
  • Maîtriser le temps – votre temps est la plus précieuse de vos possessions. Il est limité. Apprenez à dire non. Apprenez à vous connaître.
  • S’entourer de gagnants –Personne ne peut réussir seul. Mais il faut s’entourer des bonnes personnes. Entourez-vous donc de personnes qui vous rendent heureux. Des personnes qui vous font progresser. Des personnes qui vous aident à avancer dans la bonne direction.
  • Apprendre l’art de bien vivre - privilégier la qualité à la quantité. Il ne faut pas accorder plus de pouvoir à l’argent qu’il n’en possède. L’art de bien vivre ne s’achète pas ! Vos forces les plus puissantes sont vos émotions. Votre vie n’est pas le fruit du hasard. Cultivez les belles choses de la vie, pas seulement les affaires.

5 clés pour réussir son entreprise

En matière de création d’entreprise, les facteurs clés de succès dépendent de nombreux paramètres externes tels que votre environnement, votre secteur d’activité ou le cycle de vie de vos produits.

Un e-commerce cherchera avant tout à être bien référencé et à avoir un site disponible à tout moment. Par contre, une épicerie de quartier devra avant tout avoir le choix de produits qui correspond aux attentes de ses clients et être ouverte quand ils le souhaitent.

Mais quelle que soit votre activité, 5 facteurs clés de succès émergent :

Clé n°1 : mettre le client au centre de vos préoccupations

Vous êtes convaincu d’avoir déniché l’idée du siècle. Pourtant, avant de vous lancer, mieux vaut la tester auprès de vos futurs clients, pour vérifier que votre idée répond bien à un besoin réel ou qu’elle apporte une solution efficace à l’un de leurs problèmes.

De ce fait, l’un des facteurs clés de réussite sera votre compréhension fine des besoins de vos clients et votre capacité à leur offrir le meilleur produit ou service.

Et cette focus client implique :

  • Une connaissance pointue de votre marché
  • Un choix de produits / services validé par des clients potentiels
  • Une communication empathique et une relation privilégiée avec vos clients

Clé n°2 : donner du sens et le partager  

Pour mobiliser tout votre temps et votre énergie dans un projet d’entreprise, il faut que l’aventure en vaille la peine. Non seulement pour vous mais aussi pour tous ceux qui la partageront (collaborateurs, partenaires, fournisseurs, …).

Après avoir donné sens à votre projet, vous devrez en parler autour de vous, le faire vivre et le partager. Cette communication est essentielle. On constate d’ailleurs que les entrepreneurs à succès sont souvent d’excellents storytellers. Ils portent leur projet avec conviction, ils inspirent et motivent ceux qui les écoutent. Ils savent partager leur passion avec leur entourage.

Clé n°3 : apprendre encore et toujours

Le monde évolue vite. Se reposer sur des acquis, même excellents, ne suffit plus.

Votre curiosité doit rester en éveil. Challengez vos résultats, étudiez ce que font vos concurrents, interrogez vos prospects et clients. Rencontrez d’autres entrepreneurs, participez à des cycles de formation, des conférences, réseautez … Bref, ayez à cœur d’élargir vos horizons, de confronter vos idées à celles d’autres entrepreneurs.

Clé n°4 : bien vous entourer

Lorsqu’on pense à la réussite, on pense souvent en termes de compétences, d’éducation, d'image de marque et de performance. Et pourtant, il y a un autre facteur essentiel pour la réussite de votre entreprise : savoir s'entourer des bonnes personnes.

Ne restez pas seul avec votre projet. Sa qualité et son développement dépendent aussi des personnes qui vous entourent : partenaires, mentors, experts, conseillers, …  Vous avez besoin des autres pour vous mettre au défi et vous pousser à être meilleur. Le bon cercle d'influence place la barre plus haut et vous aide à viser toujours plus haut. Souvent, vous ne savez pas de quoi vous êtes capable. Mais si vous vous entourez de gens positifs et qui réussissent, ils vous mettent consciemment (et inconsciemment) au défi d'être meilleur.

Dans un contexte d'affaires, il est facile de voir comment vos amis et associés vous influencent. Jim Rohn l'a exprimé simplement et avec force lorsqu'il a dit : "Vous êtes la moyenne des cinq personnes avec qui vous passez le plus de temps". Les Brown, le conférencier motivateur, l'a dit plus crûment : "Si tu traînes avec neuf perdants, tu seras bientôt le dixième perdant."

La question à se poser à ce stade : êtes-vous entouré des bonnes personnes ?

Clé n°5 : développer son activité sans s’enfermer

De très nombreux experts vous parleront de la nécessité de bien structurer et planifier son projet. Et c’est vrai que sans objectifs, sans vision claire et sans structuration … vous risquez fort de tourner en rond, de ne jamais démarrer ou de ne pas progresser.

Mais ne bétonnez pas tout. Laissez de la place pour l’inattendu, pour l’improvisation. La clé n°5 rejoint en cela la clé n°3 : restez curieux et ouvert aux opportunités que représentent des rencontres inspirantes, des idées nouvelles. De même, les incidents de parcours vous forceront à réfléchir. Tout est opportunité à qui sait la saisir, même un échec.

Découvrez nos autres articles